Seven ferme ses portes définitivement, Seven Temptation ouvre les siennes ! ICI

Partagez | .
 

 Contexte du forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ/MJ
Messages : 452
Date d'inscription : 18/05/2013
avatar

PNJ/MJ
MessageSujet: Contexte du forum Sam 31 Aoû - 22:57



Once Upon a Time





1998


Le mois de mai 1998 devait resté gravé dans la mémoire de tous les sorciers. Date à laquelle, après des années de lutte larvée, le si prestigieux pensionnat de Poudlard abrita en son sein la plus violente des batailles. L'ultime bataille ! Celle qui vit les frères ennemis, le Bien et le Mal, s'affronter. Les partisans des deux camps ne ménagèrent pas leurs efforts et, si beaucoup périrent, le nom qui devait demeurer à jamais gravé dans les livres d'histoire fut celui de Lord Voldemort. Le si puissant Seigneur des Ténèbres chut, vaincu par cette détermination sans failles que trois si jeunes sorciers, à peine sortis de l'enfance, lui opposèrent. Hermione Granger, Ron Weasley menés par leur ami de toujours, Harry Potter, parvinrent à accomplir l'impossible. Lors d'un duel qui fit retenir bien des souffles, le Survivant parvint à infliger la plus mortelle des défaites à son opposé. Le dernier râle de Voldemort résonna, déchirant les cieux alors si sombres, sonnant le glas du Mal et de ses partisans. Le Bien avait triomphé, mettant fin à une guerre fratricide qui remontait à la nuit des Temps.

Vraiment ?

Que de candeur et d'innocence dans cette liesse qui s'empara des sorciers victorieux lorsqu'ils prirent enfin le temps de savourer leur si nouvelle victoire ! Les embrassades, les accolades et les autres marques d'effusion furent légions et cela devait durer bien longtemps après. Mais ces sorciers un peu trop insouciants et vaniteux auraient du se méfier. Car nul ne peut prétendre se débarrasser du Mal aussi facilement ! Bien et Mal se complétaient pour mieux s'opposer. L'un n'allait pas sans l'autre. Le Seigneur des Ténèbres, aussi puissant avait-il été, n'était là qu'un vassal parmi tant d'autres. Un jouet entre les mains d'une Entité aussi vieille que le monde et qui n'entendait pas en rester là. Déjà, le Malin se réjouissait, sachant que si ces insolents petits sorciers venaient bel et bien de remporter la bataille, la guerre, elle, était très loin d'être finie ! Oh que non ! Elle ne faisait même que commencer !

Là, dans une dimension que nul humain, sorcier ou moldu, ne pouvait percevoir, déjà la prochaine bataille se préparait. Et, cette fois, le danger serait bien différent. Et bien plus grand et terrifiant encore ! Les Trois petits Sorciers blancs pensaient avoir gagné ? Ils n'avaient, en réalité, fait que servir les intérêts d'une cause qui leur échappait totalement. Celle de ce Malin, de ce Chaos, qui depuis près de deux millénaires attendait patiemment son heure. Et, lorsque la détermination, l'ambition et la noirceur de l'âme de Tom Elvis Jedusor avait éveillé son intérêt, le Chaos avait su. L'heure approchait. Offrant, par le biais de certains de ses plus fidèles serviteurs, au jeune homme l'occasion de réaliser ses rêves et d'accéder à une immortalité somme toute relative, le Chaos préparait déjà son plan. A chacun de ces Horcruxes que créa le futur Lord Voldemort, le Chaos y enferma l'essence de l'un de ses généraux.

Sept Horcruxes, sept généraux. Mais pas des moindres. Ceux-là n'étaient pas de ces esprits ou de ces humains qui le servaient aveuglément et de façon aussi déférente que stupide. Non, ces essences que le Chaos choisit avec soin étaient les plus dignes représentants de ce qu'il était. Le Mal dans toute sa noirceur, sa complexité, sous toutes ses facettes. Ces essences qui représentaient, à elles seules, tous ces maux qui agitaient les coeurs des humains et les poussaient, lorsqu'ils avaient la faiblesse d'y succomber, aux pires des crimes. Sept généraux, sept essences... Sept Pêchés Capitaux !

Alors, lorsque les Trois Sorciers Blancs détruisirent, avec tant de fierté, les Horcruxes, ils éveillèrent, libérèrent les essences de ces Sept Pêchés Capitaux. Ces essences, enfin libres après une éternité confinées dans les limbes des Enfers, se précipitèrent, avides de liberté, sur ce monde qui était dorénavant leur nouveau domaine, leur nouveau terrain de jeu. Et, au moment même où Voldemort périt, les Sept Pêcheurs s'immiscèrent dans ces corps qui, désormais, seraient leurs hôtes. Des vaisseaux faits de chair et de sang dont ils envahirent l'âme et la plongèrent dans les affres de leurs perversité.

Bientôt la fusion entre l'hôte et son invité serait totale. Et alors la prochaine bataille pourrait commencer. Plus sournoise que jamais. Plus perverse aussi. S'il était aisé de combattre un ennemi identifié comment affronter un ennemi multiple et invisible ?

Dansez, riez et savourez bien votre victoire partisans du Bien. Le Mal est déjà parmi vous et, cette fois, il entend bien prendre la plus éclatante des revanches !

Fort heureusement, si le Mal possède ses émissaires, le Bien a plus d'une corde à son arc. Pour contrer la violence, le vice et la soif de pouvoir bientôt manifestés par ces pêchés incarnés en sept âmes humaines, sept autres, les Nephilims, choisis par les anges émissaires du Bien, se sont vu octroyer des pouvoirs destinés à mettre à mal les plans de nos ambitieux pécheurs.

Un combat sans merci se prépare, et son issue est plus qu'incertaine.


Dernière édition par Whistle le Ven 6 Juin - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-eve-n.forumactif.org
PNJ/MJ
Messages : 452
Date d'inscription : 18/05/2013
avatar

PNJ/MJ
MessageSujet: Re: Contexte du forum Sam 31 Aoû - 22:57



Once Upon a Time





2000


Deux années s'étaient écoulées depuis la mort de celui dont nul ne craignait plus de prononcer le nom. Lord Voldemort n'était plus et, avec lui, les trois Sorciers Blancs pensaient avoir enterré le Mal lui-même. La paix et le calme semblaient être revenus sur Londres et sur le reste du monde. Les Mages Noirs se faisaient si discrets que certains en venaient même à penser qu'eux aussi avaient disparus. Mais quand donc les sorciers apprendraient-ils à se méfier des apparences toujours aussi trompeuses ?

Non, les Mangemorts n'étaient pas morts mais, affaiblis et déstabilisés par cette bien cuisante défaite. Leur guide, celui auquel ils avaient tous prêté la plus parfaite des allégeances avait péri, les laissant orphelins et désorganisés. Certains renoncèrent, craignant pour leurs vies et leurs sécurité. Et on ne pouvait leur donner tort. Les mois qui suivirent la victoire des Trois Mages Blancs, une véritable chasse aux partisans de Lord Voldemort fut lancée. De nombreuses arrestations, suivies de tout autant d'interrogatoires, eurent lieu. Certains, plus malins que les autres, invoquèrent avoir été contraints -souvent sous Imperium- de servir ce fou de Voldemort. Le Magenmagot, ne pouvant ni soutenir ni réfuter ces allégations fut bien obligé d'appliquer la loi et ceux-là furent donc graciés. Les autres, tous les autres, furent envoyés à Azkaban.

Mais ces Mangemorts là n'étaient que ramassis de pleutres et de crétins qui ne méritaient pas même d'être sauvés. Non, les seuls qui méritaient de demeurer debout étaient ceux qui conservaient encore en leurs âmes sombres la rage et l'envie de poursuivre, au-delà de la mort de Lord Voldemort, son oeuvre. L'immortalité leur importait peu. Ce qu'ils voulaient était on ne pouvait plus simple : semer le désordre, la peur, la souffrance et la mort sur ce monde sur lequel ils entendaient bien régner un jour prochain. Pendant deux ans des luttes intestines agitèrent leurs rangs, voyant s'affronter nombre de prétendants tous persuadés qu'ils étaient les dignes héritiers de Voldemort.

Et, en effet, se cachait parmi eux un héritier. Ou, pour être plus précis encore, des héritiers. Comme pour mieux équilibrer les forces en présence, comme pour mieux contrer cette Blanche Trinité que formaient les Trois Mages Blancs ce ne fut pas une, mais trois personnes qui, à force de combats et complots, parvinrent à se hisser jusqu'à la plus haute place. Trois Mages Noirs. Deux soeurs et un frère. Des sorciers au sang aussi purs que leurs moeurs et leurs âmes étaient, elles, impures. Mila, Olivia et Nathaniel Lecter régnaient dorénavant en maîtres incontestés sur des Mangemorts prêts à tout, et surtout à mourir, pour leur permettre d'asseoir la suprématie des leurs sur un monde devenu fade et insipide.

Mais que ces Trois Mages Noirs ne se réjouissent pas trop tôt. Car, malgré les doutes et les quelques dissensions qui semblaient agiter le petit groupe des Trois Mages blancs, les forces du Bien n'en demeuraient pas moins des plus dangereuses. Harry Potter, Hermione Granger et Ron Weasley avaient grandi, étant à présents des sorciers d'une petite vingtaine d'années. L'annonce de leurs aventures et de leur victoire s'était répandue comme une traînée de poudre et bientôt le pays tout entier avait acclamé cette Blanche Trinité.

Propulsés au sommet de la gloire et sur le devant de la scène les trois amis d'enfance furent portés aux nues, invités à prendre en charge de bien lourdes responsabilités pour des êtres aussi jeunes. Tout le monde, du badaud dans la rue au Ministre de la Magie lui-même, tout le monde courrait après leurs avis et leurs conseils. Charge écrasante mais que les Trois Mages Blancs accomplissaient de leur mieux. Quitte, souvent, à y sacrifier leur jeunesse, leur vie privée.

Mais, quoique pouvaient bien en dire leurs détracteurs, sous l'impulsion de ces tous jeunes sorciers la société magique anglaise trouva son équilibre et parvint à trouver une sérénité depuis longtemps perdue. Les enfants s'endormaient paisiblement, rêvant de rejoindre Poudlard qui avait été reconstruit et semblait, de nouveau, l'endroit le plus sûr au monde. Et, oui, la vie semblait redevenue bien douce dans ces avenues et ruelles anglaises où, de nouveau, les gens venaient se promener l'air radieux et heureux.

Mais il était une chose que tout ce petit monde ignorait. Un danger bien plus grand encore qu'ils ne pouvaient seulement imaginer. Là, anonymes, perdus au milieu d'eux, se terraient ces démons ayant, il y avait de cela deux ans déjà, pris forme humaine. Les Sept Pêchés Capitaux avaient mis tous ces mois à profit pour s'habituer, faire leurs ces us et coutumes moldus aussi bien que sorciers qui leur seraient bientôt indispensables. Patiemment, ils s'étaient instruits, éduqués au point, aujourd'hui, de tout connaître de ces mondes qui partageaient la même Terre en prenant grand soin de s'éviter. Là était la monumentale erreur des Humains. Celle dont les Sept Pêchés Capitaux, n'hésiteraient pas à se servir pour mieux les monter les uns contre les autres et pour que, enfin, le Chaos règne.

Cela n'avait pas été chose aisée pour eux mais, à force d'organisation pernicieuse et habile, ils étaient parvenus à occuper les places stratégiques dans chacun des mondes ou des camps. Ainsi certains avaient rejoint ces Moldus auprès de qui ils distillaient, subtilement mais de façon terriblement efficace, la peur d'un monde proche du leur. Avec perfidie ils s'amusaient à dévoiler suffisamment d'indices pouvant étayer leurs dires. Et, bientôt, la rumeur enfla au point d'en effrayer plus d'un. La Magie existait ! Et, les sorciers, eux, vivaient là, au milieu de tous. La graine de la terreur et de la jalousie destructive venait de germer chez les Moldus.

D'autres Sinners, comme ils aimaient à se nommer eux-mêmes, rejoignirent les rangs des Mages Blancs. Devenus les conseillers des personnes hautes placées, parfois même très proches de la Blanche Trinité, ces Péchés Capitaux semaient le doute, faisant naître des tensions qu'ils espéraient devenir fratricides en poussant les uns à accepter de se dévoiler aux Moldus afin, bien évidemment, de vivre en parfaite harmonie et en poussant les autres à s'élever contre cette ineptie !

Quant aux derniers, ils étaient devenus les semeurs de zizanie au coeur même de ces Mages Noirs qui bouillonnaient déjà de pouvoir se dresser et montrer leur supériorité. La tâche était aisée avec eux. Quelques rumeurs lancées ici et là, quelques complots fomentés dans l'ombre, et voilà les Mangemorts prêts à en découdre aussi bien avec les Mages blancs que ces Moldus qui semblaient avoir l'outrecuidance de se mêler à eux !

Oui, le Monde de ce troisième millénaire avait changé. Et même si, pour le moment, jamais Londres n'avait paru aussi calme et paisible, le vent de la colère et du Chaos commençait à souffler. Le doute, les rancoeurs et les peurs envahissaient les âmes et les coeurs des uns et des autres. Déjà les esprits s'échauffaient. Tous les camps se préparaient, plus ou moins consciemment d'ailleurs, à affronter cette menace de guerre qu'ils sentaient planer au dessus de leurs têtes. Les Sinners, eux, se réjouissaient. Leur plan fonctionnait à merveilles !
...Mais il pourrait bien se voir mis à mal par l'intervention des nephilims, émissaires du bien, leurs exacts opposés, fermement décidés à défaire le mal déjà fait, à apaiser les esprits échauffés et à permettre à l'équilibrer de triompher.
Qu'en sera-t-il au final ? Seul l'avenir le dira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-eve-n.forumactif.org
PNJ/MJ
Messages : 452
Date d'inscription : 18/05/2013
avatar

PNJ/MJ
MessageSujet: Re: Contexte du forum Ven 6 Juin - 15:25



Once Upon a Time





2001


Divison totale, la Grande-Bretagne est en train de se fractionner, les différents peuples qui l’occupent, de se préparer à un chaos, qui laisse déjà son souffle putride et annonciateur d’horreur, les frôler presque tendrement ! Frisson prémonitoire, chair de poule angoissante… Au sein de toutes les castes, aussi bien sorcières que moldues, on se prépare à une guerre de l’ombre, qui pourrait bien se montrer plus meurtrière, que nulle autre avant elle…

Les Nephilims… Ils se sont révélés à eux-mêmes, ils se sont même multipliés, mais ils tardent encore à se rassembler, semblant agir en individualistes patentés ! Certains se seraient même rapprochés de Sinners, à leur corps défendant. Aujourd’hui, c’est d’un chef, d’une âme fédératrice, dont ils auraient cruellement besoin, pour s’opposer à tous leurs ennemis. Mais elle tarde à se manifester et à prendre le pouvoir. Empêtrés dans leurs problèmes personnels, ils ne semblent pas tous conscients, que derrière tout ce qui leur arrive, bien souvent, ce sont les démons, qui tirent les ficelles. Il se murmure même que certains ambitionnent de pervertir leurs âmes et de souiller leurs biens jolies ailes blanches, déjà maculées, pour certains, de bien trop de sang. Après tout, tout ange peut être déchus et les Sinners en sont bien la meilleure preuve. L’union fait la force, un concept que les Nephilims tardent cependant à comprendre, bien trop occupés, pour leur grande majorité, à se regarder le nombril !

Les Sinners… Si la cohésion n’est visiblement pas leur première qualité, seuls ou par petits groupes, ils distillent déjà leur venin, sur le monde de la magie… Et même sur le monde moldu ! Eux aussi se sont multipliés et si certains peinent encore à maitriser parfaitement leurs pouvoirs, d’autres semblent, par contre, faire désormais totalement corps avec le démon en eux. Qu’ils soient actifs au sein du gouvernement ou des plus hautes institutions sorcières, qu’ils soient Mangemorts ou personnages publics, ils gangrènent désormais tout ce qu’ils touchent, pour mener le monde droit au Chaos. Et si leurs discords semblent parfois inébranlables, il y a bien un point, sur lequel ils se rejoignent : Détruire les Nephilims, même s’il leur reste encore à définir comment… Des ombres parmi les ombres, ils sont partout !

Les Mages Noirs… Le peuple magique les croyait morts, mais ils sont bel et bien de retour. Afin de marquer les esprits, c’est une attaque d’ampleur qu’a mené le triumvirat Lecter, pour faire comprendre à tous, que leur heure était désormais venue. L’attaque sur Londres, le soir d’Halloween, fut dévastatrice et lourde en pertes humaines, des deux côtés, autant sorcier que moldu. Fort peu revendiqué par la suite, il s’agissait là d’un coup d’éclat, sensé les asseoir une bonne fois pour toute sur le trône, laissé libre à la mort de Voldemort… Une réussite ? Peut-être. Pour l’instant, le Ministère n’a arrêté aucun des responsables de cette véritable tuerie. Pourtant, au sein même des Mangemorts, des dissensions se font entendre. Si une grande partie des anciens adeptes de celui-dont-on-ne-devait-pas-prononcer-le-nom ont plié le genou, certains se rebelleraient désormais, face au statut de ceux, indépendants, que les Lecter ne semblent pas décidé à rallier complètement à la cause, les laissant agir en électron libre. Ces derniers ne se gênent pas pour agir à leur guise, mangeant à tous les râteliers et se permettant même d’attaquer, certains des membres les plus importants, au sein des Magemorts. Les esprits s’agitent dangereusement et les Scorn, seuls derniers contestataires, au pouvoir du triumvirat, pourraient bien tirer leur épingle du jeu, de cette situation explosive.

Les Mages blancs… Si l’Ordre du Phénix existe encore bel et bien, il n’en a pas moins été déstabilisé par le retour en force des Mangemorts, habitué qu’ils étaient, pendant deux ans, à une paix relative. S’ils ont combattu aux côtés des Aurors du Ministère, le soir d’Halloween, ils n’en ont pas moins subi de lourdes pertes. Difficile de contenter tout le monde et le clan des sorciers les plus férus de justice, semble bien sur le point de se fractionner, de la plus dangereuse des façons… Car si Harry Potter et Ron Weasley campent sur leurs positions et veulent faire perdurer le vieil ordre, d’autres pensent que la solution est désormais ailleurs… Leur meilleure amie Hermione Granger en premier lieu. Propulsée à la tête de la CSM (Commission Sorcier-Moldu), par le Ministre de la Magie en personne, elle s’évertue à réunir le plus de gens possibles autour d’elle, pour mener à bien la levée progressive du Secret, afin d’unir les deux mondes. Elle croit dur comme fer que la solution à ces conflits, se trouve sur la voie de la diplomatie et de la politique ! Mais une autre faction s’élève également, bien en marge de ces idéaux non violents… Certains Mages, encore blancs, pour l’instant, ont peut-être décidé de combattre le mal par le mal, en usant de magie noire et de manière bien plus expéditives, pour régler une fois pour toute leur compte, à tous les Mangemorts !

Poudlard… L’école de sorcellerie n’a pas été épargnée non plus, par cette année terrible ! Le soir d’Halloween, alors que la majorité des Aurors se battaient à Londres, le château a lui aussi été attaqué, par une force mystérieuse et destructrice. A ce jour, nul ne peut encore véritablement expliquer ce qui s’est passé là-bas… Beaucoup de pertes humaines, dans ce brasier infernal et même si les coupables n’ont pas été arrêtés, leurs actions ne sont pas restées sans conséquence ! Les célèbres dortoirs n’accueillent plus guère que des nés-moldus et les rares élèves, ayant obtenu l’autorisation de leurs parents, pour rester dormir dans le vieil Etablissement. Pour les autres, un impressionnant réseau de Cheminette a été installé, pour qu’ils puissent se rendre en cours la journée et rentrer sagement chez leurs parents le soir, sur l’initiative du Ministre de la Magie. On disait de l’école, qu’elle était l’endroit le plus sûr du Royaume Magique, ce n’est désormais plus le cas et il se murmure que McGonagall, actuellement directrice de Poudlard, pourrait bientôt se voir mise au placard… Est-elle vraiment trop vieille, désormais, pour assurer la protection des élèves ? Certains crient déjà au scandale, d’autres voudraient voir l’arrière-garde s’éclipser doucement, pour laisser place aux jeunes ambitieux et à leurs idées des plus révolutionnaires ! Et les élèves ? Si certains filent doux, d’autres se révoltent eux aussi contre tous ces changements et rêvent de gloire… Reste à savoir dans quel camp ils se situeront !

Et dans le monde moldu ?… La folle rumeur sur l’existence de la Magie flottait déjà dans l’air avant cette attaque, perpétrée sur Londres par les Mangemorts. Elle n’a fait que s’amplifier encore, devant la tâche quasiment impossible du Ministère, d’effacer toutes les mémoires présentes ! Ce fut presque tout un quartier de la Capitale, qui a été la proie des flammes et des sortilèges, lors de coup d’éclat ! Certaines personnes, plus cartésiennes, préfèrent ne pas écouter toutes ces fariboles et sont désormais persuadées, que c’est une attaque terroriste majeure, qui a été menée le soir d’Halloween, contre le pays ! Qu’ils soient sceptiques ou rationnels, journalistes et politiciens moldus s’en donnent à cœur joie, pour trouver des coupables et ébaucher des solutions. Ce dont ils ne se doutent pas, c’est que les leurs ne sont pas tous aussi démunis qu’ils le pensent, face à cette annonce de Chaos. Certaines organisations secrètes agissent dans l’ombre depuis déjà très longtemps et sentent désormais, leur heure arriver. La levée du Secret, une bonne, ou une mauvaise chose pour eux ? L’avenir seul nous le dira.

Dans un monde en pleine mutation, où donc sera ta place ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-eve-n.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Contexte du forum

Revenir en haut Aller en bas
 

Contexte du forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1.1 - Contexte, Groupes, et Guide du forum
» Contexte du Forum
» AFTER THE CONQUEST ▲ contexte du forum.
» Contexte du forum
» Contexte du forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ϟ Préparez-vous au pire :: Le Monde de Seven :: Le Contexte-