Seven ferme ses portes définitivement, Seven Temptation ouvre les siennes ! ICI

Partagez
 

 M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Apprends moi la Douleur
Messages : 219
Localisation : pas là où je devrais
Date d'inscription : 18/10/2013
Whisper Morgenstern

Apprends moi la Douleur
MessageSujet: M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] I_icon_minitimeVen 18 Oct - 1:19

ID CARD
Nom : Morgenstern
Prénom : Whisper
Sang : Pur
Âge : 17 ans
Nationalité : Britannique
Métier : Elève à Poudlard
Statut : Libre comme l'air
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle

Célébrité : Erin Heatherton
CARACTERE
Dix adjectifs minimum.
Méticuleuse - Studieuse - Enjouée en apparences - Facétieuse - Enjôleuse - Sociable - Traumatisée- Secrète - Taciturne - Rancunière - Présente une asymbolie à la douleur - Tendances suicidaires bien ancrées - Téméraire - Frondeuse - Fumiste à ses heures -
HISTOIRE
Cinq cent mots minimum.

Le regard de la jeune élève passa au-delà des parois vitrées de ce train qui la ramenait dans ce prestigieux pensionnat où elle effectuerait sa dernière année d'études. D'ici quelques mois elle passerait ses ASPICS et ensuite... Sa mère ne cessait de lui répéter que tout irait bien, qu'elle trouverait cette voie qui lui permettrait de s'épanouir et de pouvoir, enfin, se trouver vraiment. Mais au soupir d'agacement qu'elle poussa il semblait évident que Whisper ne partageait pas du tout cet avis qu'elle se gardait pourtant bien de contredire. Trouver ce pour quoi elle était faite... Comme si cela était aussi simple d'abord ! Comment se construire quand ce que l'on est n'est que ruine et désolation ? Voilà sans doutes ce que sa mère, aussi aimante et attentionnée soit-elle, ne pouvait comprendre. Whisper était une coquille vide. Totalement vide. Depuis ce jour où son père leur avait si brutalement arraché ! Ses yeux se fermèrent et elle plongea dans un océan de souvenirs qui eurent tôt fait de la submerger.

Tout comme son père et tous ses ancêtres avant lui la petite Whisper vit le jour au sein du manoir familial des Morgenstern situé tout près de Londres. Cette immense bâtisse était dans la famille de son père depuis toujours et, à chaque génération, l'enfant premier né en héritait. Un jour il serait aussi le sien... En fait, il était déjà le sien même si la demoiselle peinait encore à le concevoir. C'était entre ces murs qu'elle avait passé toute son enfance. Bien qu'elle n'eut jamais vu le moindre frère ou la moindre sœur venir égayer ses journées elle ne se sentait pourtant pas seule. Tous les animaux dont sont père se servait et qui vivaient dans le parc entourant la demeure étaient autant de compagnons de jeux à ses yeux d'enfants. Whisper pouvait passer des heures entières à leur parler, leur prêtant même des caractéristiques bien trop humaines. Ainsi le lapin angora était-il devenu un timide monsieur qui tremblait au moindre mouvement, la biche était une fière princesse qui ne supportait pas qu'on la méprise et les loups étaient une troupe de jeunes sorciers un peu fous qui adoraient se chamailler. Oui, la vie lui était douce. Pourtant un événement devait se produire qui marqua un tournant brutal dans son existence. Elle n'avait guère plus de quatre ou cinq ans quand cela arriva.

Sa mère chantonnait doucement dans le salon, encore assise devant l'une de ces toiles qu'elle aimait à couvrir de scènes bucoliques peintes à l'aquarelle. Son père, lui, était enfermé dans son laboratoire de potioniste et il s'efforçait de dépasser ses propres limites. Dans son domaine on le disait l'un des plus compétents au monde. Nombreux étaient ceux qui louaient son génie tandis que certains autres se méfiaient de cet homme qui semblait se prendre pour Dieu lui-même ! Si certaines de ses découvertes aidèrent beaucoup le monde sorcier , notamment au point de vue médical, on murmure aujourd'hui encore que ce sont ses découvertes les plus secrètes qui lui valurent d'être aussi sauvagement assassiné par les sbires de Voldemort durant la grande bataille. Ce jour-là, en tous cas, il n'oeuvrait encore que pour le bien. Potions destinées à apaiser les maux et les bobos, potions d'amour ou de courage améliorées... Rien que de très innocent. Quand Jonathan travaillait rien ne semblait pouvoir le détourner de ses travaux. Mais, ce jour-là, les hurlements des loups éveillèrent son attention. Il faisait plein jour, les bêtes avaient toutes été nourries... Jamais les loups n'avaient hurlé ainsi auparavant. Intrigué et une boule au ventre, il avait donc délaissé ses chaudrons et autres alambiques pour se rendre dans le parc où ce qu'il vit le stupéfia avant de le faire blêmir. Là, assise au milieu des loups, sa fille se tenait, souriante. Mais, à son épaule, les tissus de sa petite robe étaient déchirées et sa peau avait comme été déchiquetée laissant les chairs à vif. Courant comme un fou il sortit sa baguette et n'hésita pas un seul instant. Tuant le loup qui avait encore en gueule ce morceau de chair qu'il venait d'arracher à l'enfant. Puis il assomma les autres et s'empara de Whisper qui, comme si de rien n'était, riait et le couvrait de doux baisers.

Pendant près de deux semaines Jonathan ne travailla plus le moins du monde, passant ses journées et ses nuits auprès de celle qu'il avait bien failli perdre. Sa femme en avait perdu connaissance et lui avait cru devenir fou. Pourtant Whisper allait bien. Même si cette façon qu'elle avait eue de ne rien éprouver, de rien ressentir face à l'attaque dont elle avait été victime ne tranquillisait personne. Jonathan avait fait des recherches, appelé au chevet de son enfant tout ce que Londres sorcier ou le Londres moldu pouvait compter de sommités. Le diagnostique était tombé : asymbolie à la douleur. Whisper était l'une de ses rarissimes personnes au monde qui ne pouvait pas ressentir la douleur. Et, d'après ce qu'on lui apprit, cela proviendrait d'une lésion cérébrale. Jonathan était effondré, ne pouvait se résoudre à accepter un diagnostic aussi terrible ! Car il le savait, cela pouvait sembler être une bénédiction mais c'était un enfer qui s'offrait à son enfant ! Voir ses chairs déchirées, son sang couler et ne pas même s'en émouvoir... C'était comme ne pas en comprendre le danger ! Si jamais il ne s'était pas précipité pour la sauver elle aurait pu se faire dévorer sans même en avoir seulement eu peur ou mal. Jamais Whisper ne comprendrait ce que c'était que de souffrir. Et par conséquence elle n'aurait jamais peur de ce qui pouvait la blesser même mortellement...  Dans un monde comme le leur où les dangers étaient partout, surtout aux bouts de ces baguettes qui étaient les leurs, une telle lésion ne pourrait que desservir son enfant ! Elle pourrait recevoir les pires des Doloris sans même s'en émouvoir ou peut-être même chercher à se défendre... Et avant même qu'elle comprenne son corps et son cœur auraient lâché... Les yeux de Jonathan s'étaient fermés. Il n'avait peut-être pas pu empêcher que cette hideuse maladie ne touche sa fille mais il trouverait le moyen de la guérir ! Puisque, selon ses propres termes, les potions pouvaient tout faire, il entendait bien le prouver en concoctant celle qui sauverait sa fille !

Mais le dire et le faire étaient deux choses radicalement différentes et, malgré tous ses efforts et toutes ses recherches, Jonathan échouait toujours lamentablement, le plongeant dans un état dépressif quasi permanent. Whisper, elle, avait grandi, parfaitement consciente de ce que son père nommait sa disgrâce mais dont, si elle en comprenait les effets, elle n'en saisissait pas vraiment la gravité. Ses parents avaient beau lui répéter de faire très attention elle ne les écoutait jamais. Pourquoi l'aurait-elle fait ? Si elle tombait et s'écorchait elle ne sentait rien. Si elle se coupait en jouant avec des ciseaux elle voyait son sang mais n'éprouvait rien. Et quand on lui annonçait qu'elle était malade elle s'en étonnait presque ne se sentant pas fièvreuse du tout. L'attitude de la jeune fille de douze ans maintenant exaspérait son père qui ne savait plus à quel saint se vouer ! Et comme si cela ne suffisait pas il avait été convoqué à Poudlard pour apprendre que, comble du malheur, sa fille était Animagus. Cela n'était pas étonnant, dans sa famille comme dans celle de son épouse, les animagus et métamorphomages fourmillaient. Mais que Whisper le fut inquiétait pls encore le potionniste. Un Faucon pèlerin ? Il avait soupiré en portant l'une de ses mains à l'arrête de son nez et en fermant les yeux. Elle ne pouvait pas posséder un animagus inoffensif, ou du moins terrestre bien sûr ! Il fallait qu'elle vole ! Et comme il s'y était attendu ce pouvoir que possédait sa fille donna à cette dernière bien des velléités de s'envoler. Au sens propre du terme ! Dès qu'elle le pouvait Whisper laissait le faucon s'éveiller en elle et elle s'envolait, à tire d'ailes, vers ces hauteurs où elle aimait à se perdre, inconsciente des dangers qui la menaçaient ! Un chasseur, un sortilège ou bien d'autres choses ! Si jamais elle chutait elle pourrait se tuer ou se blesser grièvement sans même s'en rendre seulement compte ! C'était une catastrophe !

Ce fut sans doutes cette découverte qui poussa son père à commencer à réellement se prendre pour un Dieu ou, au moins, pour un savant fou. Il s'enfermait des jours et des nuits dans son laboratoire, rejetant tout ce qui ne pouvait pas l'aider à trouver cette potion qui, il n'en démordrait pas, sauverait Whisper. Elle-même commençait à s'inquiéter pour la santé mentale de ce père qu'elle adorait mais qui semblait s'enfermer dans un autre monde que celui où sa mère et elle -ainsi que le reste des sorciers- vivaient. Ses bons résultats en classe, ses nombreux amis ou même ses premiers flirts... Jonathan s'en moquait éperdument. Et les seuls moments que le père et la fille partageaient étaient ceux où, hors des périodes scolaires, elle revenait au manoir. Alors il l'entraînait avec lui dans son antre et lui prélevait du sang. Des pipettes et des pipettes de sang. Il voulait trouver ! Il voulait comprendre et il voulait surtout éradiquer. Mais ce fut à l'inverse qu'il parvint. En se servant du sang de Whisper il avait réussi à élaborer une potion qu'il pensait pouvoir la guérir mais qui faillit la tuer ! Les effets étant aussi désastreux qu'inattendus il soigna Whisper et but lui aussi cette potion. Et, cette fois, il ne faillit pas mourir lui. Non. Bien au contraire... Jonathan n'avait pas trouvé le moyen de sauver sa fille mais celui de devenir comme elle. Cette potion dont il était si fier lui conférait, pendant un temps donné, la faculté de ne plus craindre la douleur lui aussi. Et ce fut cette potion qui devait sceller à jamais son destin et celui de Whisper. Lui en mourrait. Refusant de dire aux Mangemorts , visiblement bien renseignés, quel était l'ingrédient indispensable à la préparation de la potion. Le sang de sa fille... S'il l'avait dit alors Whisper aurait été utilisée comme un cobaye, tout juste bonne à fournir ce sang dont Voldemort et les siens avaient besoin alors. Peut-être bien que Voldemort aurait pu l'emporter avec cette potion. Peut-être cela n'aurait-il rien changé à l'histoire.

Sauf pour Whisper. Qui aurait toujours son père. Jonathan était mort, assassiné par les Mangemorts. Et elle, ne ressentait toujours rien. Elle était orpheline de père, poursuivait une scolarité des plus brillantes à Poudlard... Et, en fin de comptes, peut-être savait-elle ce qu'elle ferait plus tard. Elle reprendrait les travaux de son père et retrouverait cette formule pour laquelle il avait donné sa vie. Emportant avec lui un secret et une formule que Whisper se jura de trouver un jour. Oui, si jamais elle survivait à ses angoisses et à ses envies de suicides, alors Whisper serait potionniste. En mémoire de son père. Et pour mieux punir aussi ses assassins !
BEHIND THE SCREEN
Pseudo : Toujours le même : Whisp' M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] 595090732
Âge : déjà dit
Comment avez vous connu le forum : 7+1+8
Un dernier mot : Je suis folle, ej sais M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] 3224530141


Dernière édition par Whisper Morgenstern le Ven 18 Oct - 3:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] I_icon_minitimeVen 18 Oct - 1:20

Bienvenue à toi M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] 3499019139
Revenir en haut Aller en bas
Peste soit de la Luxure !
Messages : 1077
Localisation : Entourée par des démons, des anges, des Moldus, une Zombie et même une rouquine centenaire ?
Date d'inscription : 01/06/2013
Themis J. Devereaux

Peste soit de la Luxure !
MessageSujet: Re: M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] I_icon_minitimeVen 18 Oct - 1:31

Mouwahaha ! Cool
Je sens que tu vas l'adorer ma Whisper Shaushau M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] 3224530141

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Messages : 35
Date d'inscription : 18/10/2013
Aya Hooper

Moldu
MessageSujet: Re: M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] I_icon_minitimeVen 18 Oct - 1:55

Welcome again, ma choupinette :D ! Amuse-toi bien avec ce nouveau personnage et à très vite pour encore plus de rps M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] 1594718257 !

_________________
M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] Tumblr_m9lkrwMRxJ1r40dl7o1_250M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] Tumblr_m9lkrwMRxJ1r40dl7o4_250
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprends moi la Douleur
Messages : 219
Localisation : pas là où je devrais
Date d'inscription : 18/10/2013
Whisper Morgenstern

Apprends moi la Douleur
MessageSujet: Re: M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] I_icon_minitimeVen 18 Oct - 2:26

Merci beaucoup Ma Bichette M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] 3555410191
Je fais ma fiche et on se garde un Rp ? M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] 3057941003

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Messages : 35
Date d'inscription : 18/10/2013
Aya Hooper

Moldu
MessageSujet: Re: M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] I_icon_minitimeVen 18 Oct - 2:40

Evidemment :D ! Courage à toi, ma belle M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] 595090732 !

_________________
M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] Tumblr_m9lkrwMRxJ1r40dl7o1_250M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] Tumblr_m9lkrwMRxJ1r40dl7o4_250
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ/MJ
Messages : 452
Date d'inscription : 18/05/2013
*Whistle*

PNJ/MJ
MessageSujet: Re: M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] I_icon_minitimeVen 18 Oct - 3:53

M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] 595090732 VALIDEE M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] 595090732
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-eve-n.forumactif.org
Invité

Invité
MessageSujet: Re: M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] I_icon_minitimeSam 19 Oct - 21:27

Ah là là si je mettais autant de temps que toi à finir mes fiches Razz

Re-bienvenue le Matou de son Matou ! Lait
Revenir en haut Aller en bas
J'adore peler les têtes d'oignon
Messages : 599
Localisation : Trop loin de ses bras
Date d'inscription : 03/06/2013
Athina J. Mayfair

J'adore peler les têtes d'oignon
MessageSujet: Re: M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] I_icon_minitimeSam 19 Oct - 22:16

Héhé si c'était le cas tu en serais aussi à 8 persos Razz
Tu t'y mets quand alors ? M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] 2727266699

Merci Matou namoi M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] 1763383717

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

M - Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis [FINIE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» INITE se met au service de Martelly
» Rouzier désigné Premier ministre
» Morceau choisi
» Les internautes ont choisi Mario Andresol.
» Le moment donné par le hasard vaut mieux que le moment choisi. [Judith & Ciáran]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ϟ Le Coin des Personnages :: Présentation des personnages :: Présentations Validées-