Seven ferme ses portes définitivement, Seven Temptation ouvre les siennes ! ICI

Partagez | .
 

 M - Alvin O'Shaughnessy - In my arms [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moldu
Messages : 113
Date d'inscription : 26/09/2014
avatar

Moldu
MessageSujet: M - Alvin O'Shaughnessy - In my arms [Terminée] Ven 26 Sep - 22:44




Alvin O'Shaughnessy



Who Am I ?DEAL WITH MY MOOD



ECRIRE 200 MOTS

A première vue, Alvin n'est pas vraiment le type même du père responsable et mature. A le regarder, on dirait plutôt un gamin tout droit sorti du lycée, le genre de gars qui passe le plus clair de son temps devant une console de jeux ou à participer à des soirées peu recommandables dans des boîtes pas très claires. Ce qu'il faisait, autrefois.
Il pouvait aisément consacrer une après-midi et une soirée entière à un jeu quelconque, comme s'il s'agissait de la chose la plus importante et passionnante en ce monde, délaissant toutes les formes de responsabilité pour les laisser entre les mains de ses parents, de sa grande soeur, de ses grands frères, tout comme il pouvait laisser sa conscience s'égarer le temps d'une nuit, à boire comme un trou, à danser comme un dément, à chercher des plans sans lendemain auprès de filles qui voudraient bien de lui.
Mais Alvin avait changé. Après la naissance de Finnian, le jeune homme était devenu tout autre. Forcé de grandir, il s'était assagi et avait finalement accepté de se comporter en adulte, travaillant d'arrache-pied pour assurer une belle vie à son fiston, abandonnant toute extravagance, de quelque nature qu'elle soit, pour le bien-être de Finny.
Il ne boit plus, ne joue plus et l'entièreté de ses journées est consacrée à son bébé d'amour, à veiller sur lui, le pouponner, le câliner. Finny, c'est toute la vie d'Alvin. La raison même de son existence. Ce qui le pousse à s'accrocher et à poursuivre les efforts jusqu'à l'épuisement, à supporter le mépris de ces riches qui lui confiaient leur enfant comme un paquet dont l'on se débarrasse, à taire ses colères quand elles ne demandaient qu'à s'exprimer avec force...
Mais, malgré cette prise de conscience, Alvin reste Alvin : un imbécile heureux, toujours le sourire aux lèvres, un doux naïf qui ignore encore tout des vicissitudes de la vie, des mystères et des dangers qui règnent en ce monde cruel...  
ECRIRE 600 MOTS

Être fils d'un Pasteur et vivre dans une famille de six personnes, on pourrait croire que ça va donner lieu à une espèce de remake raté de "Sept à la Maison". Et...c'est un peu ça. Mais pas totalement. Oh, il y a bien le père bon et aimant, toujours prêt à prodiguer des conseils d'une grande sagesse et à indiquer la voie vers Dieu, la mère qui suit la même voie, les deux grands frères à l'avenir prometteur et aux pieds sur Terre... Mais il y avait aussi Deborah et Alvin. Deb, c'était la grande soeur qui ne croyait pas en autre chose qu'elle-même, qui ne craignait rien ni personne et qui n'avait pas peur de régler ses "problèmes" par la force. Alvin, lui... Il était à mi-chemin entre le Vilain Petit Canard et le fils dont personne n'attendait rien de particulier. Il passait le plus clair de son temps à pleurnicher, à geindre, à bouder, alors que ses frères et sa soeur l'embêtaient sciemment, s'amusant de le voir réagir au quart de tour. Petit dernier, il n'avait eu que ce qui restait en terme d'intelligence, c'est-à-dire pas grand-chose. Lentement, il apprenait, comprenait, décryptait, mais la tâche n'était pas aisée. Élève médiocre, il se désintéressa bien vite de l'école et des devoirs, au grand dam de ses parents qui craignaient de le voir gâcher les chances qui lui étaient offertes par le privilège de vivre sous la tutelle d'un représentant du Seigneur.
S'il croyait à tout ça ? Pas plus qu'il ne croyait aux contes de fées ou aux sorciers. Mais ces histoires l'amusaient. Alors qu'il n'était pas attentif en classe, il savait faire preuve d'une écoute incroyable quand il s'agissait de religion, ouvrant grand les oreilles, laissant son imagination s'emballer à travers ces récits des temps anciens. Peut-être allait-il suivre la voie de son père et devenir Pasteur, songeait-on parfois avant de se rappeler de la stupidité naïve dont il pouvait régulièrement faire preuve. Etait-il vraiment digne de cette charge ? Digne de cet honneur ? Que pouvait-il faire, lui qui n'était bon en rien ?
Les années passèrent et se ressemblèrent peu ou prou, à l'exception d'un détail, un détail qui avait cependant toute son importance  : Caleb.
D'après ce qu'Alvin avait compris, Caleb était un mauvais garçon qui était supposé devenir gentil grâce à son père. Mais le jeune garçon ne l'aimait pas beaucoup. Quand il se retrouvait avec Deb, Alvin avait tout intérêt à fuir très vite ! Avec sa tignasse moutonneuse, son jeune âge et son côté pleurnichard, il faisait une cible parfaite, une cible qui ne savait pas se défendre.
Malgré son statut de "vilain petit canard", Alvin grandit relativement heureux, notamment grâce à ses amis. Sa gentillesse aidant, il avait su se faire un bon nombre de camarades au sein de son école et, à défaut d'être particulièrement populaire, il était apprécié. Même si les cours n'avaient guère d'intérêt pour lui, il était toujours enthousiaste à l'idée de se rendre en classe, enchanté de retrouver ses amis, de jouer, de s'amuser, de partager un peu de son quotidien avec des gens de son âge... Ses frères et sa soeur étaient trop vieux. Vraiment trop. Et Caleb... Ce n'était pas mieux. En plus, il lui faisait un peu peur...
Le temps passa. D'enfant, Alvin devint adolescent et ce fut avec tristesse qu'il vit tour à tour partir ses frères et Deborah, avec qui il commençait seulement à s'entendre, ayant dépassé son statut de pleurnichard en couche-culottes. Deborah, elle était impressionnante. Plus encore que ses frères, Alvin l'admirait profondément et avait fait d'elle son modèle, un modèle qu'il continuait malgré tout à craindre parce que, il fallait l'avouer, elle était bien plus forte et costaude que lui ne le serait jamais. Mais Deborah partait, elle aussi. Elle était adulte et avait mieux à faire que vivre auprès de ses parents et de son petit frère. Alors, Alvin resta seul. Et, malgré son chagrin de voir sa fratrie partir, cet événement fut pour lui une chance, un moyen de trouver sa place, de s'affirmer.
Prenant très au sérieux le rôle de parrain qui lui avait été confié par Deborah, Alvin mettait de côté ses jeux, ses livres et ses copains pour s'occuper de sa Phoebe-chou, gagatisant devant le bébé qui devint une petite fille des plus malignes, se réjouissant à chacune de leurs retrouvailles. Mais la tension était là, présente, prégnante, et Alvin, malgré sa naïveté, ne pouvait que la ressentir. Une tension dont il ne tarda guère à se retrouver la cible...
A dix-neuf ans, alors qu'il s'était enfin mis à travailler et poursuivait des études pour devenir instituteur, il l'avait rencontré. Elle. Wanda. La plus belle des filles qu'il lui était donné de voir durant sa courte vie. Wanda était magnifique, intelligente, spéciale. Mais elle était surtout, aux yeux du père d'Alvin, peu fréquentable. Une fille de mauvaise vie, qui enchaînait les conquêtes, qui ne lui apporterait que des ennuis... Mais Alvin refusait de le croire. Il l'aimait. Et Wanda l'aimait. Il en était persuadé. Pourquoi tous ces baisers, ces paroles emplies d'affection, ces nuits passées ensemble, dans le plus grand des secrets, si ce n'était parce qu'ils partageaient la plus belle des romances ?
Alvin était naïf, romantique. Il s'imaginait vivre auprès d'elle, se marier, fonder une famille... Mais rien ne se passa comme il le prévoyait.
Il avait suffi d'une fois, une fois sans protection. Un déni de grossesse et, subitement, Wanda réalisait la situation, celle-là même qu'elle ne pouvait éviter : elle était enceinte. Elle attendait un petit garçon, depuis plus de six mois déjà. L'avortement était impossible. La grossesse devait être menée à son terme.
Pour Alvin, ce fut un coup de marteau, une révélation soudaine, une épiphanie divine : ce bébé était le sien. Et il le voulait à ses côtés. Cette famille dont il avait rêvé, il était prêt à la former, malgré son jeune âge, malgré ses études, malgré la désapprobation de ses parents. Se trouvant un courage qu'il ne se devinait pas, Alvin s'opposa à sa famille, arguant que Wanda et lui élèveraient le petit Finnian et qu'il serait le bébé le plus heureux au monde !
Mais il ignorait que sa petite amie n'était pas du même avis que lui. La bague au doigt ? Un morpion accroché à sa jambe ? Une vie foutue en l'air pour si peu ? Non, décidément, non. Peu de temps après l'accouchement, une fois rétablie, elle prit la fuite. Où ? Alvin ne le sut jamais. Mais qu'importe. Il était prêt à élever Finnian. Malgré la douleur, la tristesse face à cet amour perdu, cette désillusion soudaine, Alvin était prêt. Et puis, il n'était pas totalement seul... Deb était là. Quand elle le pouvait. C'était déjà beaucoup.
Abandonnant ses études, Alvin trouva un travail de nourrice à l'Hôtel Overlook, un Palace qui exhalait la richesse à des kilomètres à la ronde. Qu'importe son malaise, le mépris des clients, Alvin avait un travail qui lui permettait de continuer à s'occuper de son fils et à payer l'appartement dans lequel ils vivaient tous deux : c'était tout ce qui comptait. Alvin était heureux. Avec son bébé, avec Finnian, comment aurait-il pu en être autrement ?
Pourtant, le malheur devait encore frapper. Une disparition, une absence, un manque... Deborah n'était plus là. Où était-elle ? Que devenait-elle ? Allait-elle bien ?
Alvin était celui à qui l'on ne disait rien, que l'on pensait trop stupide et naïf pour comprendre. Mais il la retrouverait. Pour Phoebe, bien sûr. Mais aussi, et surtout, parce qu'il l'aimait, sa satanée grande soeur !  



PRENOM OU SURNOM ~ Peluche ÂGE ~ 20 ans AVEZ VOUS SIGNE LE REGLEMENT ? ~ Oui :D COMMENT AS TU CONNU LE FORUM ?   ~ Je fais partie du Staff ! Et ouais ! COMMENT LE TROUVES TU ? ~ Toujours de plus en plus cool :D UNE DECLARATION A FAIRE ? ~ Kamoulox !



NOM ~ O'Shaughnessy PRÉNOM(S) ~ Alvin ÂGE ~ 21 ans STATUT ~ Célibataire et papa d'un magnifique petit garçon PROFESSION ~ Nourrice à l'hôtel Overlook AVATAR ~ Robert Sheehan

HERE IS MY STORYBEHIND THE MIRROR

_________________



Dernière édition par Alvin O'Shaughnessy le Sam 27 Sep - 0:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mage noir
Messages : 62
Date d'inscription : 26/09/2014
avatar

Mage noir
MessageSujet: Re: M - Alvin O'Shaughnessy - In my arms [Terminée] Ven 26 Sep - 22:49


Rebienvenue ma Peluche

J'adore déjà ton personnage... enfin pas sous ce compte là, j'avoue xD
Mais ma Deborah presque morte t'adore, elle

Bon courage pour ta fiche et je suis certaine que Caleb sera ravi de voir l'un de ses beaux-frères débarquer : la famille s'agrandit



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ/MJ
Messages : 153
Date d'inscription : 09/09/2014
avatar

PNJ/MJ
MessageSujet: Re: M - Alvin O'Shaughnessy - In my arms [Terminée] Sam 27 Sep - 0:32

HEHE

Mais dites-moi, jeune oisillon si candide et si bon, comment le destin a-til pu vous jouer un si vilain tour en vous abandonnant au sein de ce clan irlandais un tantinet frappé des O'shaughnessy ? Vous avez bien du mérite pour y avoir survécu et su conservé toute votre innocence ! Et plus encore pour avoir pris sur vous d'élever ce rayon de soleil qu'est votre fils ! Montrez-vous digne de lui bien plus que de ce sang qui coule dans vos veines et, un dernier conseil : ouvrez les yeux ! Car le monde est loin d'être rose et, si vous n'y prenez garde il pourrait vous ravir tout ce qui vous est cher ! Un peu comme votre soeur, non ?

Magnifique fiche comme toujours, avec cette pointe de douce folie et de tendresse qui la rend si agréable à lire !

Have fun avec ce nouveau personnage ma Peluche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinner
Messages : 377
Localisation : Dans les ténèbres d'un avions bizarre
Date d'inscription : 07/10/2013
avatar

Sinner
MessageSujet: Re: M - Alvin O'Shaughnessy - In my arms [Terminée] Dim 28 Sep - 21:09


Superbe cette nouvelle fiche Peluchette

Et oui, Caleb est ravi ! Dès demain, on se met au point le lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: M - Alvin O'Shaughnessy - In my arms [Terminée]

Revenir en haut Aller en bas
 

M - Alvin O'Shaughnessy - In my arms [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Heavy in your arms [Wyatt] -TERMINÉ
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ϟ Le Coin des Personnages :: Présentation des personnages :: Présentations Validées-