Seven ferme ses portes définitivement, Seven Temptation ouvre les siennes ! ICI

Partagez | .
 

 M - Née pour le plaisir ... je trouverai le mien dans votre souffrance ! [FINIE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
J'aime quand votre tête fait BOUM
Messages : 70
Localisation : au bar du coin ?
Date d'inscription : 14/09/2014
avatar

J'aime quand votre tête fait BOUM
MessageSujet: M - Née pour le plaisir ... je trouverai le mien dans votre souffrance ! [FINIE] Dim 14 Sep - 16:53




Nausicaa Grimaldi



Who Am I ?DEAL WITH MY MOOD



ECRIRE 200 MOTS


La Colère

Jadis ce sentiment lui était aussi odieux qu'inconnu et un simple froncement de sourcils de la part de l'un de ses précepteurs aurait suffi à lui glacer les sangs et à la faire se sentir coupable ! Mais les mois et les années avaient passé et son cœur tout comme sa psyché s'étaient endurcis. Quant à ses nerfs, eux, cela faisait maintenant plus de trois longues années qu'ils formaient les plus parfaites des pelotes ! Sophia ignorait la colère mais ce fut pourtant de la sienne que naquit Nausicaa. Cette femme aussi froide que déterminée qui pense n'avancer que par la grâce de cette fureur née lorsque sa mère avait, elle, exhalé son ultime souffle. La colère est un sentiment merveilleux qui irradie dans son corps et brûle chacune de ses fibres ! La colère nourrit et protège tant elle rend insensible et aveugle au moindre danger. La colère rend inconsciente, peut-être … Mais, sans elle, Nausicaa ne serait rien alors, non, elle n'est pas prête à y renoncer ! Jamais ! Plutôt crever ! Non, qu'ils crèvent, eux ! Ensuite peut-être...



~***~


L'Envie

Elle est née avec une foule de serviteurs pour lui cirer les pompes et pour satisfaire à ses moindres envies. Elle est née avec le monde à ses pieds alors ne lui parlez pas d'envies, elle n'avait jamais eu le temps d'en éprouver la moindre que celle-ci se trouvait déjà assouvie, satisfaite. Pourtant cette chose atroce s'immisça en son âme lorsque la jeune femme perdit son plus grand repère, encore sa mère. Cette femme était son repère dans un monde bien trop hostile et étrange dans lequel elle s'était retrouvée si violemment projeté. Ce jour-là, celui des funérailles, ce fut la fille de la colère qui vint lui rendre visite. Oui, ce jour-là l'Envie la visita et, depuis, tous les trois ne se quittaient guère plus ! Nausicaa nourrissait bien des envies. La plus forte, la plus dévorante, était sans doutes celle d'obtenir vengeance ! Contre ces bien nés qui savaient et n'ont rien dit. Contre ces monstres armés de baguettes qui, sous le couvert d'un secret protégé par les politiciens véreux, agissent en toute impunité. Oui, Nausicaa connaît l'Envie et elle se l'est jurée : elle les assouvira toutes ! Les unes après les autres... Consciencieusement et méticuleusement...



~***~


La Luxure

Le sexe et ses innombrables visages et plaisirs ! Et dire qu'il fut une époque, heureusement maintenant révolue, où Sophia rougissait rien qu'à l'idée de voir un garçon l'embrasser. Si ce souvenir ne le dégoûtait pas elle en aurait sûrement ri ! Aujourd'hui les hommes et les femmes défilaient dans ses draps sans que cela ne lui arrache plus qu'un gémissement. Parfois de plaisir, le plus souvent de lassitude et d'ennui. Les gens étaient parfois si coincés ! Nausicaa, elle, goûtait à absolument tous les plaisirs, sans jamais se priver et sans non plus jamais se fixer la moindre limite. Elle aimait la sensation que lui procurait le fait d'abandonner son corps aux caresses et baisers d'un autre. Peu importaient les noms et les visages. Peu importaient les corps. Tout ce qui comptait c'était l'oubli que le sexe lui procurait. L'oubli... Oui mais il n'était jamais qu'éphémère et alors la chasse à l'oubli, à l'amant d'un soir reprenait. Interminable... Encore et encore...



~***~


L'Avarice

L'argent, elle aurait pu et pourrait toujours se baigner dedans si tel était son bon plaisir alors, si l'avarice lui est connue cela ne concerne nullement ces livres et ces dollars ou ces yens qu'elle dilapide sans jamais en sourciller. L'argent n'est qu'un moyen pour parvenir à ses fins, un de plus parmi tant d'autres. Pourtant, dès qu'il s'agit de sentiments et d'émotions, la demoiselle estime avoir déjà suffisamment donné en la matière. Alors, non, plus jamais elle ne permettra à quiconque de l'approcher suffisamment pour qu'elle s'attache. Avare, elle l'est assurément ! Pas d'amis, pas d'amour de plus d'une nuit, pas de sentiments. Et surtout, pas le moindre remords ni regrets. Etre avare de morale et de conscience, surtout la bonne, cela a bien des avantages ! Mais aussi quelques inconvénients que l'insolente Nausicaa pourrait bien apprendre à ses dépends ! Un jour peut-être... mais pas aujourd'hui car, oui, la miss est aussi avare de son temps !



~***~


L'Orgueil

Evidemment que notre si jolie pécheresse aux si trompeuses allures angéliques est orgueilleuse et vaniteuse ! Personne ne pourrait avancer comme elle dans la vie sans avoir, fermement chevillée au corps, la plus parfaite des illusions d'être la meilleure, la plus belle, la plus intelligente et la plus indestructible qui soit ! Nausicaa est consciente de sa valeur et de ses nombreux atouts mais cela n'est jamais suffisant pour celle qui sait qu'elle n'a pas le droit à l'erreur. Pour réussir alors il lui faut être au-dessus de tous ! Pour réussir Nausicaa doit être un monstre d'orgueil pour devenir un monstre tout court. Alors, à bien y réfléchir, l'orgueil ne serait-il pas plutôt le moyen étrange qu'elle aura trouvé pour se protéger ? Pas aussi forte qu'elle voudrait le laisser penser la demoiselle... Non, pas aussi forte !



~***~


La Paresse

Indolente et paresseuse, la jeune femme aurait pu le devenir... Si elle avait consenti à accepter son destin d'altesse royale ! Mais ce ne fut heureusement pas le cas et, aujourd'hui, s'il y a bien un défaut que la jeune femme ne possède pas c'est bien celui-là ! Et Nausicaa exècre et maudit tous ceux qui s'y adonnent ! La paresse engendre la plus insoutenable des inactions et provoque en elle la plus furieuse des envies de meurtres ! Elle, paresseuse ? Jamais ! Trop de choses à faire, trop d'argent à amasser et encore plus de gens à faire payer ! Pas de temps à perdre et pas le temps de se prélasser non plus !



~***~


La Gourmandise

Manger ? Il le faut pour se nourrir mais c'est aussi un plaisir qu'elle ne boude pas. Les bons vins et les mets fins sont parmi ses péchés mignons mais il y a bien d'autres domaines dans lesquels la demoiselle ne bride jamais son appétit. Le sexe, comme déjà dit. L'ambition, aussi. La gourmandise est à son image : polymorphe et insaisissable. La gourmandise est une tentation à laquelle il serait si stupide de résister ! Surtout si, comme Nausicaa, vous concevez votre appétit de vengeance et de Chaos comme la plus belle de toutes les gourmandises ! Alors, oui, elle est une pauvre âme perdue aimant à se rouler dans tous les péchés mais, vous savez quoi ? Elle adore cela ! Et elle vous emmerde !



~***~


ECRIRE 600 MOTS

Once Upon A Time
Son regard qui glisse sur la si grande baie vitrée de son si grand bureau situé en plein centre du si chic quartier de la City. Lentement ses jambes effilées se décroisent et sa longiligne silhouette se déplie gracieusement avant que de quitter cette si longue table à laquelle siègent ces cohortes d'hommes et de femmes en complets et tailleurs sombres. La mine si sérieuse qu'on se demanderait s'ils sont seulement capables de sourire, leurs regards où elle pourrait presque voir se refléter des liasses de billets, des dents qui rayent le parquet... Des loups de la finance, voilà ce qu'ils sont ! Des êtres sans foi ni loi et qui pourraient presque tuer père et mère pour gravir ces échelons qui les mèneront au sommet. Sommet de quoi ? De cette si haute tour où sont installés le siège de ce conglomérat qui est sien ? La tour, tout ce qu'elle contient depuis la plus petite punaise jusqu'aux âmes de ces pantins, tout lui appartient ! Empire immobilier et financier pour lequel elle n'aura eu qu'à faire l'effort de naître pour en hériter ! Les siens règnent pour la plupart sur un minuscule rocher au sud de la France et où se pressent la jet-set du monde entier. Mais pas elle... Nausicaa aurait pu être comme eux. Mais l'existence en décida autrement.


Pourtant... Pourtant tout comme l'une de ses cousines éloignées, Chloé de Hanovre, sa vie avait débuté comme le plus parfait des contes de fées. Sang bleu de par son père, Lukas Grimaldi,  et de par sa mère, Constance de Habsbourg, la petite princesse naquit sous les plus merveilleux des auspices. Et bien que l'étiquette et le protocole, si sévères, lui imposèrent rigueur et retenue jamais elle ne s'en était plainte. En fait, alors qu'aujourd'hui son regard glissait sur l'horizon brumeux et toujours si pluvieux de Londres, la jeune femme songeait avec une pointe de nostalgie amère à cette enfance de rêve qui fut la sienne. Nounous anglaises triées sur le volet, précepteurs et les meilleures écoles privées que le monde ait connues... Tout, la vie lui avait absolument tout offert sur un plateau en diamants et, contrairement à Chloé, elle ne s'en était jamais plainte, savourant tout son soul ce bonheur, ce privilège qui était le sien. Qui aurait pu croire que la femme glaciale, ombrageuse et perfide qui dirigeait aujourd'hui son empire d'une main de fer avait, jadis, été la plus douce et tendre des enfants ? Sûrement pas grand monde et, pourtant, elle l'avait été.

Celle qu'à l'époque on nommait encore Son altesse la princesse Sophia, était une adolescente enjouée et dont tous louaient la courtoisie et la si parfaite éducation. Sans compter que, contrairement à bien des privilégiés de son rang, elle n'était pas du genre à se perdre dans tou ces excès si communs aux jeunes si argentés de son milieu ! Elle ne buvait pas, ne fumait pas, ne prononçait jamais un mot plus haut que l'autre et consciente des obligations inhérentes à son rang elle s'efforçait d'offrir au monde la plus parfaite et plus lisse des figures. Stratégie marketing ou mensonges pensaient certains ? Non, pure réalité ! A cette époque Sophia ne désirait réellement : faire honneur à son nom et aux siens. Aujourd'hui ? Si son nom ne lui avait pas permis d'ouvrir tant de portes et si grandement facilité les choses alors elle aurait volontiers épousé le premier péquenaud venu pour en changer ! Quant à son rang... Si sa famille savait celle qui se cachait derrière la si intransigeante femme d'affaires, ils en feraient une attaque ! Tant mieux, elle avait déjà réservé leurs places au cimetière à tous ces hypocrites, menteurs et lâches ! Et elle n'attendait qu'une chose : pouvoir cesser de maintenir des apparences pesantes pour mieux aller cracher sur leurs tombes !


La gentille petite fille était morte... Il y avait trois ans... Et même s'ils n'avaient pas été ceux derrière les baguettes, les siens n'en étaient pas moins aussi coupables ! Et pour cela, ils payeraient eux aussi  Ils payeraient tous ! Tous !



~***~


The Magic Does Exists

Les cours de maintien et de bienséance, elle les avait toujours suivis avec la même rigueur et application que tous les autres ! Et ses précepteurs et autres professeurs s'étaient toujours réjoui de la voir si parfaite, la petite princesse aux boucles dorées ! Si souriante, si simple et si aimable ! Une petite perfection... qui souffrait néanmoins d'un gros et si vilain défaut : la curiosité ! Oh oui, Sophia était curieuse et ses petites oreilles avaient la plus fâcheuse des habitudes de toujours traîner là où on ne les attendait pas. Et plus encore là où on ne les voulait pas ! Petite cela se cantonnait à espionner les secrétaires et chambellans de ses augustes parents afin de découvrir, avant l'heure fatidique ces cadeaux qui seraient siens pour Noël son anniversaire. Rien de bien méchant en soi, juste la facétie d'une enfant pas toute à fait comme les autres. Puis les années avaient passé et la curiosité avait, elle aussi, grandi. Au point de devenir bien plus embarrassante et gênante ! Désormais c'était de derrière les portes des conseils d'administration ou de la salle du trône qu'il fallait la déloger... sans évidemment froisser celle qui demeurait quand même son altesse la princesse Sophia... Dieu que cela pouvait la fatiguer toutes ces simagrées et ces titres à rallonge qu'on lui avait octroyés dès sa naissance ! Baronne de ci, comtesse de cela et même princesse ! Heureusement qu'elle n'aurait jamais à devenir reine !


Chloé et elle s'entendaient bien, du moins quand il était question de se plaindre gentiment de ces devoirs que leur imposaient leur sang et leur rang. En dehors de cela les deux jeunes femmes étaient pour ainsi dire aussi diamétralement opposées que possible ! L'une envoyait joyeusement valser le protocole tandis que l'autre s'y soumettait docilement. La brune incendiaire qui aimait à voir sa vie s'étaler à la une des tabloïds anglais quand l'autre détestait ce genre de mauvaise presse et rougissait des orteils jusqu'aux pointes de ses cheveux dès qu'elle devait apparaître en public à une cérémonie officielle ! Oui, diamétralement opposées les cousines ! Et pourtant elles s'adoraient et passaient le plus clair de leurs vacances ensemble. Cette année là la mère de Sophia avait accompagnée sa fille à Londres. Les deux cousines avaient prévu de faire la tournée des boutiques pour la soirée prévue pour l'anniversaire de Chloé. Cela serait une pure tuerie comme le disait la brune déjà impatiente de fêter ses vingt-trois ans !! La soirée était douce et même chaude pour la saison. Et les trois femmes, les bras chargés de paquets erraient en riant et palabrant, à la recherche du restaurant qui saurait apaiser leurs estomacs désespérément vides. Et puis... Le ciel semblait s'être couvert et des drôles de tracées de fumée noire avaient lézardé les cieux. Puis un étrange orage où les éclairs étaient verdâtres avait éclaté. L'incompréhension qui laisse bien vite la place à la panique la plus totale. Des cris qui se muent en hurlements lorsqu'ils apparaissent. Ces êtres vêtus de capes et de masques hideux.


La suite, Sophia n'en garde que des souvenirs épars et flous qui reviennent si souvent la hanter. Le bruit stupide de leurs paquets qui tombent sur le macadam. Le regard de sa mère qui se pose sur elle et ses lèvres qui bougent, lui parlent. Mais Sophia n'entend rien et demeure comme figée. La sensation de brûlure qui la saisit violemment au bras alors qu'elle se sent tirée en arrière par Chloé. Puis un autre bruit sourd. Celui d'un corps qui tombe. Ses yeux écarquillés par l'effroi avant qu'elle ne tombe à genoux, hurlant et pleurant. Puis le noir total. Longtemps. Très longtemps même. Et la lumière qui revient, des semaines plus tard. Elle à Londres, dans une aile privée de St Thomas où sa famille l'a faite hospitalisée après ce qu'ils osent nommer un tragique accident ! Un accident ? Non ! Cela n'avait rien d'un accident ! Ni d'un attentat terroriste comme le prétendront les médias plus tard. Non ! Ils mentaient tous ! Sa mère n'était pas morte sous la folie de terroristes ! Des magiciens ou des sorciers, voilà ce qui avait tué sa mère ! Et ils le savaient... Tous... Son père qui lui ment sans même ciller et tente de lui faire avaler des couleuvres alors que Sophia sait ce qu'elle a vu ! Chloé elle même nie les faits.


Les rôles se sont inversées, les véritables natures révélées. Chloé la rebelle est en fait la plus asservie des deux. Elle sait pour la magie mais ment, comme les autres. Eux qui savaient depuis toujours et avaient laissé faire ! Eux qui s'accrochent à leurs privilèges et à leurs rangs au prix de la sécurité de ce peuple que Sophia les découvre mépriser ! Ils savent et se taisent... Parce que c'est leur devoir, lui dira son père. Devoir ? Vraiment... Sophia ne dit rien mais n'en pensait pas moins. Ce devoir ne serait jamais le sien ! Cela serait souiller la mémoire de sa mère et, ça, elle ne pourrait jamais s'y résoudre ! Alors qu'ils fassent donc leur devoir ! Elle venait de s'en trouver un autre ! Faire éclater la vérité pour mieux honorer sa mère !



~***~


How Can I Keep On Living ?

Comment peut-on réellement vivre comme si de rien n'était ? Sa mère était morte et ses funérailles avaient été grandioses. Les hommes avaient revêtus leurs tenues d'apparat et les femmes leurs plus onéreux et chics tailleurs haute-couture pour venir verser des larmes de crocodile ! Sophia les haïssait, les maudissait, tous, pour cette cérémonie dont elle ne percevait pas même la dignité mais seulement le souffle d'hypocrisie mensongère qui l'empêchait de respirer ! Ses poings étaient demeurées serrés pendant tout l'office et il lui avait fallu fournir de gigantesques efforts sur elle-même pour ne pas laisser ses premiers élans de rage venir exploser à la face de ceux dont elle avait maintenant honte de porter le nom ! Des riches, oui. Des nobles, que dalle ! Quelque chose se brisa en elle lorsqu'elle vit le cercueil immaculé de sa mère descendre en terre. Sa rose rouge qu'elle lâche et son ultime qui l'accompagne comme cet ultime adieu à une mère partie trop tôt et dont la mort ne sera jamais vengée comme elle l'aurait du ! Sophia avait aimé sa mère. Tellement. Et Sophia était morte avec elle. Ce jour dont personne ne parlait plus jamais comme si cela n'eut été qu'un mauvais souvenir ! Ce jour, qu'elle, n'oublierait jamais ! Ce jour qui détermina tout le reste de sa vie...


En société, cette si bonne société qui lui donnait maintenant la nausée, elle était toujours son altesse la princesse Sophia Grimaldi. La jeune femme souriait, faisait la révérence et tournoyait au son des valses comme la plus parfaite des petites poupées bien élevées qui soit. Elle avait achevé ses études supérieures et était diplômé de l'université d'Oxford en économie-finance et de la très renommée école des Cambistes de Paris. Son père était très fier de cette enfant aussi jolie que son cerveau était bien fait ! Et il lui promettait le plus brillant des avenirs ! Il n'imaginait même pas à quel point il pouvait avoir raison ! La jeune louve avait commencé à faire ses armes en France où elle avait su se montrer aussi redoutable qu'impitoyable, rachetant les sociétés proches du dépôt de bilan pour mieux les écraser, les détruire et les remodeler à son envie. La petite fille altruiste et enjouée n'était plus et avait laissé la place à une véritable charognarde qui asseyait sa réussite sur le malheur et les faillites de ses prochains. Rien à foutre ! Elle ne se préoccupait pas des vies qu'elle brisait, n'avait pas le moindre regrets ni le moindre remords... La jeune femme s'était fixé un but et elle se donnait simplement les moyens d'y parvenir. Et que ceux qui s'en offusquaient prennent bien garde à ne pas le crier trop fort s'ils ne voulaient pas voir fondre sur eux le courroux de celle à qui rien ni personne ne résistait ! Ou alors pas longtemps !


La rupture avec sa famille fut bien moins douloureuse qu'elle ne l'avait pensé. En fait si ces exploits financiers avait faits d'elle une femme d'affaires reconnue et appréciée des grands du monde de la finance, ils avaient aussi faits d'elle une rapace, une charognarde dont la dureté commençait sérieusement à embarrasser ceux qui furent ravis de sa décision d'aller installer ses quartiers généraux à Londres ! Chloé, en revanche, se montrait bien plus réticente à devoir accueillir celle qu'elle ne reconnaissait plus. Sophia, jadis si prude et si timide, affichait maintenant une assurance dérangeante. Elle, l'ancienne petite fille modèle incapable de sortir le moindre gros mots juraient comme un charretier, enchaînait les verres et les joints et ne s'encombrait plus de la moindre morale quand il était question de devoir assouvir ses pulsions sexuelles ! Hommes, femmes, les deux en même temps... Rien ne semblait pouvoir l'arrêter ou la stopper ! Et même la débridée Chloé y perdait son latin ! Sans compter toutes ces nouvelles relations qui étaient celles de la jeune femme et qui n'inspiraient à l'héritière de Hanovre que la plus grande des méfiances ! Non mais elle avait été les chercher où ces gus-là ? Certainement pas dans leur monde en tous cas cela était certains ! Les relations entre les deux cousines étaient maintenant plus que tendues et elles évitaient de se croiser sauf lorsque le protocole les y contraignait.

Chloé quittait ce bar miteux où sa cousine lui avait donné rendez-vous lorsqu'elle la vit se faire accoster par un type dont le visage disait vaguement quelque chose à la mondaine oisive qui partait en pestant. Encore une fois elles s'étaient engueulées ! Encore une fois Sophia avait insisté pour parler de ces sorciers à qui elle entendait faire payer leurs crimes ! Trop fort, elle parlait beaucoup trop fort ! Et chloé avait préféré partir au moment où le sujet était arrivé sur un sujet encore plus épineux encore : celui des Sinners et des Nephilims. De cela aussi ils étaient tous au courant ! Et de cela aussi ils ne parlaient jamais ! Foutaises de pleutres ! Voilà ce qu'elle avait hurlé avant que Chloé ne prenne la tangente et ne la laisse avec ce type qui l'avait abordée en souriant et une bouteille à la main. Son altesse la princesse Sophia Grimaldi l'avait regardé avant que de lui sourire et de le laisser s'asseoir à ses côtés et allumer sa clope. Puis elle avait tiré dessus avant qu'elle ne se présente en ces termes


Enchantée Daryl... Moi c'est Nausicaa !


Son altesse la Princesse Sophia Grimaldi n'était plus. Nausicaa, elle, venait tout juste de naître.



~***~


My Rebirth will be Their Death



 Tu sais quoi Lallie ? Tu m'emmerdes ? Si t'as quelque chose à demander à ton Daryl adoré va le voir, lui au lieu de me les briser menues ! J'en ai rien à foutre de vos histoires de fesses à vous deux ! Putain faudrait vraiment vous décider !


Puis alors que la brune tempêtait encore à tout va la blonde avait levé son majeur et s'en était allée rejoindre cette chambre, cette piaule où elle aimait à venir se ressourcer quand le luxe de son quotidien et l'hypocrisie de sa vie venait à l'étouffer au point de la rendre dingue ! Claquant la porte derrière elle l'explosive tornade blonde s'était jetée sur son lit et allumée un autre de ces joints dont elle était devenue friande. Dangereux pour la concentration affirmait Daryl. Stupide, renchérissait son bras droit et son âme damnée de Lallie. Entre les deux femmes la guerre était plus ou moins déclarée et sans la présence de l'homme pour les tempérer elles se seraient sans doutes déjà écharpées ! Ce qui, à bien y réfléchir, était assez étrange vu qu'elles se ressemblaient bien plus qu'elles ne l'admettraient jamais ! Sans doutes même trop pour jamais pouvoir s'entendre ! Aux yeux de Lallie, Nausicaa n'était qu'une petite gosse de riche qui ne sachant quoi faire de sa vie diamantée avait décidé de se lancer dans l'extrémisme inconsidéré ! Lallie en était persuadée : cette princesse déjantée finirait par les perdre ! Par tous les perdre ! Daryl ne disait jamais rien et préférait tenter d'apaiser son bras droit plutôt que de rassurer celle qui, quand même, finançait largement les actions terroristes de leur groupuscule ! Alors merde ! Que Lallie aille se faire foutre ! Que Daryl la saute et tout le monde s'en porterait bien mieux ! Alors que la porte s'ouvrait, Nausicaa dégainait déjà son arme, le doigt pas même tremblant déjà enfoncé sur la gâchette, prête à tirer. Mais, malheureusement ce n'était pas Lallie mais Caroline.


Qu'est-ce que tu veux ? M'engueuler comme ta grande copine ? Ou serais-tu l'une des rares à reconnaître mes talents d'artificiers de ce matin ?


La rouquine avait explosé de rire avant que de virevolter comme un papillon complètement azymuté qu'elle était toujours. Cette fille était réellement timbrée, Nausicaa en était persuadée ! Mais Lallie l'avait prise sous son aile et, rien que pour cela, jamais Daryl ne se passerait de ses services. Après tout ce que la brune voulait il finissait toujours par le lui donner, non ? Et même ces fois où Nausicaa et lui couchaient ensemble, la blonde était persuadée que cela n'était qu'une manière de la rendre jalouse. Et cela fonctionnait à merveille ! Elle ? Franchement se sentir utilisée ne lui plaisait guère mais puisqu'elle y trouvait son compte... Pourquoi se plaindre ! Regardant Caroline qui se perdait encore dans sa douce folie, dans sa singularité étrange, pépiant des choses auxquelles la blonde ne comprenait rien, Nausicaa s'était levée et était venue tournoyer autour de la rouquine flamboyante et en lui souriant


Dis-moi... Aller espionner un mec qui se prend pour un ange ça te dirait ? Un peintre, plutôt séduisant mais con comme pas un … Alexandre de Habsbourg... Parait que lui et moi nous sommes cousins ! Il serait quand même temps d'aller rendre visite à mon si cher cousin ! Il vient de se marier et même d'avoir un second mioche ! Toute une petite famille de sorciers pourvus d'ailes à emmerder cela devrait te plaire, non ? Puisque Lallie refuse d'y aller... T'en dis quoi toi ?


Oui Nausicaa était devenue un être étrange : princesse et charognarde le jour, terroriste la nuit. Laquelle de ces deux facettes était la vraie ? Qui savait ? Peut-être elle-même ne le savait-elle pas en fait ! A force de se perdre entre ces deux mondes peut-être finirait-elle par se perdre tout court ! Et si c'était ce qu'elle cherchait ? Peut-être bien en effet...







PRENOM OU SURNOM ~ Chouchounette, Ma Douce, Themimi, Frangine etc... ÂGE ~ ça dépend de mes humeurs AVEZ VOUS SIGNE LE REGLEMENT ? ~ Sir, yes sir ! COMMENT AS TU CONNU LE FORUM ?   ~ Je crois bien que je l'ai crée ? Razz COMMENT LE TROUVES TU ? ~ Puisque j'y ai mes choux et rencontré ma Muse de Chouchounet il est parfait UNE DECLARATION A FAIRE ? ~ J'ai la dalle bordelou !!!



NOM ~ Grimaldi PRÉNOM(S) ~ Nausicaa ~ Sophia ÂGE ~ 23 ans STATUT ~ Celui qu'il me plait d'avoir quand je le veux ? Bouffon !! PROFESSION ~ Oisive qui aime à se faire mécène pour les terroristes de SOA ? AVATAR ~ Taylor Swift

HERE IS MY STORYBEHIND THE MIRROR

_________________


Dernière édition par Nausicaa S. Grimaldi le Dim 14 Sep - 21:46, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
Messages : 488
Date d'inscription : 29/06/2013
avatar

Serdaigle
MessageSujet: Re: M - Née pour le plaisir ... je trouverai le mien dans votre souffrance ! [FINIE] Dim 14 Sep - 17:16

Rebienvenue, ma belle :D ! Un personnage bien prometteur (avec un très beau kit ), j'ai hâte de voir ce que ça va donner ^^.

Bon courage !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'aime quand votre tête fait BOUM
Messages : 70
Localisation : au bar du coin ?
Date d'inscription : 14/09/2014
avatar

J'aime quand votre tête fait BOUM
MessageSujet: Re: M - Née pour le plaisir ... je trouverai le mien dans votre souffrance ! [FINIE] Dim 14 Sep - 17:22

Merci ma Peluche chérie

Espérons ne pas te décevoir en tous cas

* retourne sagement à sa fiche *

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince of Darkness
Messages : 238
Localisation : Loin de toi, et c'est peut-être mieux
Date d'inscription : 15/08/2014
avatar

Prince of Darkness
MessageSujet: Re: M - Née pour le plaisir ... je trouverai le mien dans votre souffrance ! [FINIE] Dim 14 Sep - 18:40

Re bienvenue parmi nous :D

_________________

   
   
« Cover your eyes, the devil inside »
Peu importe combien tu amasses, combien tu voles, de toute façon il t’en faut toujours plus. Peu importe combien de fois tu sors pour faire chier tout le monde, il faut toujours ressortir et remettre ça tôt ou tard, ça devait arriver !©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reignofliars.forumactif.org/
Invité

Invité
MessageSujet: Re: M - Née pour le plaisir ... je trouverai le mien dans votre souffrance ! [FINIE] Dim 14 Sep - 18:54

Reeeeee bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
J'aime quand votre tête fait BOUM
Messages : 70
Localisation : au bar du coin ?
Date d'inscription : 14/09/2014
avatar

J'aime quand votre tête fait BOUM
MessageSujet: Re: M - Née pour le plaisir ... je trouverai le mien dans votre souffrance ! [FINIE] Dim 14 Sep - 19:13

Merci mes zamours

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'aime quand votre tête fait BOUM
Messages : 70
Localisation : au bar du coin ?
Date d'inscription : 14/09/2014
avatar

J'aime quand votre tête fait BOUM
MessageSujet: Re: M - Née pour le plaisir ... je trouverai le mien dans votre souffrance ! [FINIE] Dim 14 Sep - 21:47



J'ai fini

Chouchounet comme je parle de Caroline et évoque Alexandre pour mieux esquisser un lien je te laisse le soin de lire ma fiche stp ?

En espérant qu'elle te plaira

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: M - Née pour le plaisir ... je trouverai le mien dans votre souffrance ! [FINIE] Dim 14 Sep - 22:58

Rebienvenue frangine
Revenir en haut Aller en bas
Prince of Darkness
Messages : 238
Localisation : Loin de toi, et c'est peut-être mieux
Date d'inscription : 15/08/2014
avatar

Prince of Darkness
MessageSujet: Re: M - Née pour le plaisir ... je trouverai le mien dans votre souffrance ! [FINIE] Lun 15 Sep - 0:20

Roh j'adore !!! J’exige un lien /SBAFF

_________________

   
   
« Cover your eyes, the devil inside »
Peu importe combien tu amasses, combien tu voles, de toute façon il t’en faut toujours plus. Peu importe combien de fois tu sors pour faire chier tout le monde, il faut toujours ressortir et remettre ça tôt ou tard, ça devait arriver !©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reignofliars.forumactif.org/
PNJ/MJ
Messages : 153
Date d'inscription : 09/09/2014
avatar

PNJ/MJ
MessageSujet: Re: M - Née pour le plaisir ... je trouverai le mien dans votre souffrance ! [FINIE] Lun 15 Sep - 8:51


Alexandre et Caroline te donnent évidemment leur accord pour la mention que tu fais d'eux ^^

Superbe fiche validée, évidemment ! Bienvenue sur Seven, petit princesse toute brisée ! Aucun doute que tu y trouveras pleinement ta place.

Mais méfie-toi, toi qui a été élevée dans de la soie, que le coton des sons of Armaggedon ne râpe pas ta jolie peau d'opale, jusqu'à ce sang si bleu. Tu te méfies des sorciers... Et de tes si humbles sujets ? Non... ?

Re-bienvenue Chouchounette et amuse-toi bien avec ce nouveau personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'aime quand votre tête fait BOUM
Messages : 70
Localisation : au bar du coin ?
Date d'inscription : 14/09/2014
avatar

J'aime quand votre tête fait BOUM
MessageSujet: Re: M - Née pour le plaisir ... je trouverai le mien dans votre souffrance ! [FINIE] Lun 15 Sep - 10:55



Merci mon Chouchounet
Et rassure-toi je compte bien m'éclater - et encore plus éclater les autres xD - avec elle
( Je veux Caroline moi )
On se fait un rp ? Angel

Et Rondoudou mais évidemment que je veux un lien aussi
( Alyssa va pas aimer je le sens Angel )



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince of Darkness
Messages : 238
Localisation : Loin de toi, et c'est peut-être mieux
Date d'inscription : 15/08/2014
avatar

Prince of Darkness
MessageSujet: Re: M - Née pour le plaisir ... je trouverai le mien dans votre souffrance ! [FINIE] Lun 15 Sep - 11:09

Ça non elle va pas aimer xD
Et file répondre au cour de miss Aphrodite ^^

_________________

   
   
« Cover your eyes, the devil inside »
Peu importe combien tu amasses, combien tu voles, de toute façon il t’en faut toujours plus. Peu importe combien de fois tu sors pour faire chier tout le monde, il faut toujours ressortir et remettre ça tôt ou tard, ça devait arriver !©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reignofliars.forumactif.org/
Sinner
Messages : 377
Localisation : Dans les ténèbres d'un avions bizarre
Date d'inscription : 07/10/2013
avatar

Sinner
MessageSujet: Re: M - Née pour le plaisir ... je trouverai le mien dans votre souffrance ! [FINIE] Lun 15 Sep - 11:16


Tu sais bien que les RPs c'est où tu veux quand tu veux Chouchounette Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'aime quand votre tête fait BOUM
Messages : 70
Localisation : au bar du coin ?
Date d'inscription : 14/09/2014
avatar

J'aime quand votre tête fait BOUM
MessageSujet: Re: M - Née pour le plaisir ... je trouverai le mien dans votre souffrance ! [FINIE] Lun 15 Sep - 12:08



@ Rondoudou >> Mouwahaha ! J'y répondrais dès que j'aurais fait d'autres rps avant et pour le lien va squatter ma fiche :aly:

@ Mon Chouchounet >> J'aime quand tu me parles comme cela Et je suis déjà dessus figure-toi


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: M - Née pour le plaisir ... je trouverai le mien dans votre souffrance ! [FINIE]

Revenir en haut Aller en bas
 

M - Née pour le plaisir ... je trouverai le mien dans votre souffrance ! [FINIE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour le plaisir de vos yeux messieurs
» «Quand une personne entre dans votre cœur, elle y reste pour toujours.» [Demon Murray]
» Pour le plaisir des yeux et des idées
» L'oscar de meilleure actrice pour Marion Cotillard
» Duel en duo...pour la joie des foules.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ϟ Le Coin des Personnages :: Présentation des personnages :: Présentations Validées-